• Des apparences ordinaires

     

    Forcée, contrainte, en dépit de tout ce qui est, de mes extravageances, de mes silences paisibles. Je fuis le monde des illusions, des apparences ordinaires. Je ne serais jamais celle que le monde apprivoise, les miroiteries me semblent si fadent que la beauté me semble si artificielle, si superficielle, que même ma propre féminité me semble parfois comme un simple reflet qui n'a pas sa place là où elle est. Les mains parfois caressent à l'infini une peau qui semble s'user. Les coeurs sont parfois si silencieux que l'univers des causes devient sans vie. Car tout même l'amour parfois vous semble ordinaire.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Février 2009 à 09:45
    souvent
    le coeur a des fuites aussi que l'on fuit
    2
    Jeudi 12 Février 2009 à 12:25
    Elle est sublime cette photo ^^
    Quant à l'article il ne m'étonne pas de toi, je te comprends je crois ^^ . Bisous censurés à plus ;) .
    3
    Vendredi 13 Février 2009 à 09:25
    2008
    je suis plus étanche ces temps-ci ...
    4
    Vendredi 13 Février 2009 à 09:26
    Adrien
    j'ai encore oublié le lien pour la photo, pas bien ....
    5
    Vendredi 13 Février 2009 à 18:08
    " j'ai encore oublié le lien pour la photo, pas bien .... "
    Ah ça, ça mérite une punition ^^ ... XD . Bonne soirée ma Minouch' .
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :