• De ces vies comme des chemins parallèles

     

     

    Depuis quelque mois j'aime à me laisser porter par ce rythme incertain,  celui de la danse de mes pas qui se pose sur tes pas sur le long parcours que l'on appelle nos vies.
    Les chemins sont parfois les mêmes mais paradoxalement ce qui me fait sourire c'est que même si ton chemin est le même que le mien, il ne nous mène pas au même endroit. J'adore tout ces paradoxes étranges, qui en général n'attirent l'attention de personne, car pour moi tout ces phénomènes invisibles pour les pensants* sont des particularités merveilleuses de mon existancialité.


     

    * les pensants : de ces personnes qui ont  des pensées polluantes et toujours le mental en ébullition et qui pense à tort et à travers, à tout, à rien, dans une sorte de brouaas qui embrume leur esprit.

    Photo : Yasmina Moya

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :